Mon parcours :

D'abord océanographe, spécialisée en océanographie physique et chimie marine, j'ai effectué un virage vers la danse contemporaine. Danseuse et chorégraphe en composition instantanée, j'ai été autrice et interprète de nombreux projets internationaux. Au fil de ces années de pérégrinations artistiques, j'ai commencé une analyse personnelle. Cette pratique m'a vite enthousiasmée par sa pertinence et son efficacité. Je décidais alors de m'y consacrer et d'entreprendre une formation théorique et une analyse didactique.

 

Ma façon d'envisager et de pratiquer la psychanalyse est profondément humaniste. Une psychanalyse libre de tout à priori, enrichie par la créativité, la culture et la liberté d'esprit que m'ont apportées les années de recherche artistique et d'échanges multiculturels.

J'aime profondément la psychanalyse pour la douceur, la liberté et la joie qu'elle fait peu à peu éclore en nous.

La pratique psychanalytique en quelques mots :

 

Notre psychisme comporte une part consciente, celle dans laquelle nous vivons, ou croyons vivre, celle où nous faisons nos choix, menons notre quotidien.  Mais il comporte une autre part bien plus mystérieuse, l'inconscient. Tout ce qui nous constitue depuis notre naissance mais aussi  depuis notre conception, voire tout ce qui a constitué la vie de nos aïeux y habite. Or tous ces contenus inconscients guident nos comportements sans que nous le sachions. La psychanalyse permet de mettre à jour ces pièges que nous nous tendons à nous-même pour être, peu à peu, libres de nos vies.

 

Ne pas continuer de vivre la vie des générations précédentes.

Ne pas continuer les répétitions de stress liés à des traumatismes, voire les répétitions de traumatismes.

Ne pas continuer d’attaquer, de se défendre.

Etc.

Le rêve est l’outil par excellence pour accéder à l'inconscient, la perspicacité de l'analyste est un moyen de tenter le voyage même si l'on ne se souvient pas de ses rêves. Il n’y a pas de règle pré-définie, libres associations, divagations, symboles, tout est accueilli.  Cette recherche du sens du rêve se fait à deux. L'analyste aide mais il ne détient pas le savoir, l'analysant détient le savoir mais il l'ignore. Avec la compréhension et l'intégration de ces contenus psychiques inconscients, notre perspicacité et notre vivacité d'esprit s'éveillent, nous nous allégeons du poids des  transmissions, identifications et répétitions. Les problématiques et les souffrances disparaissent peu à peu. Nous allons mieux.

 

En sus d'être une excellente psychothérapie, la psychanalyse nous amène à découvrir ce que nous ne venions pas forcément chercher au départ, plus de disponibilité à soi et aux autres, la douceur s’installe ainsi que la joie.

"C’est incroyable de sentir comme l’amour peut se déployer avec la psychanalyse”  Jean-Pierre Barbier-Jardet

 

                                                  "Pour une psychanalyse du danseur"   Pour l'EFPP-PACA, juillet 2015  

 

 

                                              

                                                    "Pratique de la danse dans un cadre thérapeutique" Pour l'association Autrement (anorexie-boulimie)

                                                     Colloque du 21 novembre 2015

 

 


 



 

© 2023 par Max Louis. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now